Lille : Quel site pour vendre en ligne ?

Le Lille OSC obtient un coup franc dans cette 2e période, qui va être frappé dans quelques instants. David (3) : timide en première période, il a tout de même offert une très belle passe pour Weah, finalement hors-jeu (35e). En première période, il a touché 15 ballons, ne proposant aucune frappe ou aucune passe dangereuse. Verratti (7) : toujours propre dans la récupération, Verratti a encore été précieux en remportant huit duels et en récupérant deux ballons importants dans les pieds de Ben Arfa et David. Il démarrait bien la rencontre avec sa bonne sortie dans les pieds des attaquants adverses (2e), avant de se montrer dangereux par deux fois offensivement. Remplacé par Kehrer (78e) en fin de rencontre. Kimpembe est remplacé par Kehrer. Qui est le top du match ? Botman (4) : match en demi-teinte pour le géant néerlandais. Onana (5,5) : le géant milieu belge a réalisé un bon match. Paredes (7) : moins en vue que Danilo et Verratti, l’Argentin a pourtant été très efficace tactiquement en laissant peu de solutions au milieu de terrain du LOSC.

Pour pallier les départs d’Ivan Panjan et Mehdi Harbaoui, le Sélestat Alsace Handball était dans l’obligation de recruter deux gardiens compétitifs en vue de la saison de Starligue qui s’annonce. Il n’y aura plus de possibilité de circulation ou stationnement automobile dans la rue face à l’école sauf pour les riverains disposant d’un garage (le système reconnaîtra leur plaque) et les services de la ville. L’Argentin aura perdu un total de onze ballons et aura souvent été en difficulté contrairement à Messi et Mbappé. Mis à part cela, le portier italien a réalisé un total de quatre parades et aura livré un match propre, sans prendre de rique dans la relance. L’occasion pour Mauricio Pochettino de relancer des joueurs cadres dans son onze de départ, à l’image du capitaine Marquinhos, et d’Achraf Hakimi, brillant avec le Maroc durant la CAN. Impressionnante passation de pouvoir entre le champion en titre et son possible successeur.

En lice pour le titre d’homme du match ce soir, Angel Di Maria est remplacé par Ander Herrera pour le dernier changement du PSG. Bamba (6) : l’ailier français était en jambes ce dimanche soir, il l’a démontré d’entrée de jeu en débordant Hakimi (2e), ou en remontant bien le ballon (14e). Il était intéressant sur son côté gauche, tentant d’apporter de la verticalité et de la vitesse aux attaques lilloise, maillot stade brestois 2022 comme lorsqu’il s’est joué de Mendes dans la surface (76e). Il a également été adroit sur les corners. Défaits à l’Emirates Stadium par Arsenal dimanche (0-2), les Foxes ont encore une fois démontré leur fragilité hors de leurs bases. Il a été auteur de la première frappe lilloise, d’un enchainement rapide, contré par kimpembe (7e), avant d’éliminer Angel Di Maria sur la ligne de but du PSG pour servir parfaitement Sven Botman en retrait pour l’égalisation lilloise. Une frappe au ras-du-sol qui a flirté avec le poteau gauche (30e). Le Marocain a été présent aux côtés de ses partenaires d’attaque tout au long de la rencontre mais a eu, en revanche, plus de mal à défendre devant Bamba. La dernière recrue lilloise centre en retrait sur Angel Gomes qui reprend du pied droit mais ne trouve pas le cadre pour quelques centimètres à ras du poteau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.